• GP Allemagne : Course - Button 3°, Hamilton 24°

    GP Allemagne : Course - Button 3°, Hamilton 24°

    Oubliée la nouvelle polémique autour de Red Bull Racing et ses cartographies moteur, place au sport ! Et la première bonne nouvelle est que le soleil s’est invité à Hockenheim à l’occasion du Grand Prix d’Allemagne.

    Il fait 21°C dans l’air et 30°C sur la piste. Personne n’a pu évaluer ses pneumatiques dans de telles conditions ce week-end. A noter qu’en raison des qualifications disputées sous la pluie la veille, les pilotes sont libres de chausser les gommes qu’ils souhaitent pour débuter le Grand Prix. Les dix premiers ont fait le choix de s’élancer avec les pneus les plus tendres proposés par Pirelli ici.

    Rappelons enfin que quatre pilotes ont été pénalisés de cinq places sur la grille : Webber, Grosjean, Rosberg et Perez. La procédure de départ est lancée, c’est parti. Très bon départ d’Alonso, qui conserve les reines tandis que Vettel perd une place au profit de Schumacher avant de la reprendre.

    Plus loin, Massa perd son aileron avant dans un accrochage. De nombreux débris de carbone recouvrent le bitume dans le premier virage. Crevaison pour Grosjean et Senna, qui passent eux aussi par les stands. Même punition pour Hamilton deux tours plus tard... S’en est déjà fini des espoirs de podium pour le pilote McLaren.

    Après 15 tours, Alonso occupe la tête de la course devant Vettel et Button. Derrière, la première salve d’arrêts aux stands est lancée. Alors que certains repartent pour un relais en tendres (Schumacher, Räikkönen), d’autres préfèrent se débarrasser de leurs mediums (Hülkenberg, Webber). La belle surprise n’est autre que Sergio Perez, quatrième et dans le même rythme que les hommes de tête.

    Alors que nous ne sommes pas encore à la mi-course, plusieurs pilotes chaussent déjà leur troisième train de pneus ! A l’avant, la bataille se précise entre Alonso, Vettel et Button. Allié de choix de Jenson Button, Lewis Hamilton (relégué à un tour suite à sa crevaison en début de course), dédouble Sebastian Vettel. L’Allemand est furax et la manœuvre profite indirectement à Button, qui revient plus vite que prévu sur le double champion en titre.

    Dernier pitstop pour les hommes de tête. Cet arrêt profite à Button, qui passe Vettel et grimpe ainsi au 2ème rang. La victoire se jouera entre ces trois hommes, Kimi Räikkönen, le quatrième, étant relégué à plus de 12 secondes. Le premier abandon du jour est à mettre au crédit de Lewis Hamilton. Il était 16ème.

    A moins de dix tours du but, Michael Schumacher hausse le ton. Avec un arrêt de plus que ses adversaires, le septuple champion du monde est le plus rapide en piste. Il occupe la septième place et peut encore se débarrasser des deux Sauber devant lui. Dans le derniers tours, Button lâche prise, ses pneus sont à l’agonie ! Vettel en profite pour reprendre la seconde place.

    Mais voila, l’Allemand est sorti large au moment de dépasser la McLaren. Il se retrouve sous investigation et le podium pourrait encore évoluer au courant de la journée.

    Alonso passe finalement le drapeau à damier en tête et concrétise sa pole de la veille. L’actuel leader du championnat fait le break et réalise la très bonne opération du week-end ! Il devance donc Vettel et Button. Au pied du podium, Räikkönen prend une fois encore de gros points. Derrière le Finlandais, on retrouve Kobayashi, Perez, Schumacher, Webber, Hülkenberg et Rosberg.

    « GP Allemagne : Qualifications - Button 7°, Hamilton 8°GP Allemagne - Bilan de la course : McLaren Mercedes »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :