• GP Malaisie : Course - Hamilton 3°, Button 14°

    GP Malaisie : Course - Hamilton 3°, Button 14°

    Fernando Alonso sur Ferrari a remporté le Grand Prix de Malaisie devant Sergio Pérez sur la Sauber et Lewis Hamilton sur la McLaren. Jean-Eric Vergne inscrit les premiers points de sa carrière en terminant huitième avec la Toro Rosso.

    Le départ de la course se fait sur une piste humide, Lewis Hamilton prend le meilleur envol devant Jenson Button sur l'autre McLaren et Romain Grosjean sur la Lotus F1 Team. Cependant, le Français s’accroche au niveau du quatrième virage avec Michael Schumacher sur la Mercedes.

    La pluie redouble d’intensité et Romain Grosjean sort de la piste. Il se retrouve coincé dans le bac à gravier et doit abandonné après seulement quatre tours parcourus.

    La voiture de sécurité a été déployée au septième tour pour cause de pluie alors que deux boucles plus tard, Charlie Whiting a décidé d’interrompre la course avec un drapeau rouge, les conditions étant trop dangereuses pour permettre aux pilotes de rouler en toute sécurité.

    Après 52 minutes, la course a repris derrière la voiture de sécurité. Bernd Maylander et sa Mercedes SLS sont rentrés à l’entame du 13ème tour pour laisser les pilotes de F1 s’exprimer en piste. Jenson Button, Kimi Räikkönen et Nico Rosberg sont immédiatemment rentrés aux stands pour chausser les pneus intermédiaires alors que les autres restent en pneus pluies. Le tour suivant, Lewis Hamilton l’imite mais perd beaucoup de temps et se fait passer par Fernando Alonso et Jenson Button. Le Champion du Monde 2009 a ensuite perdu beaucoup de temps en percuant la HRT de Narain Karthikeyan. Jenson Button rentre donc aux stands pour changer son aileron avant.

    Contre toute attente, c’est Fernando Alonso qui mène la course avec sa Ferrari après 17 tours. Le pilote espagnol devance Sergio Pérez et Lewis Hamilton qui a perdu beaucoup de temps aux stands car les mécaniciens n'ont pas réussi à lever l'arrière de la MP4-27. Nico Rosberg est quatrième devant Sebastian Vettel et Kimi Raïkkönen à ce moment là de la course.

    Au 26ème tour, Massa avec sa Ferrari sort large au niveau du dixième virage, ce qui permet à Paul di Resta sur la Force India de s’emparer de la septième place. Il n’est pas le seul puisque Jean-Eric Vergne dépasse le Brésilien dans la ligne droite des stands.

    Au 37ème tour, Daniel Ricciardo prend le risque de chausser les pneus slicks. Il est imité par Fernando Alonso le tour suivant alors que Sergio Pérez continue. Le Mexicain fait de même le tour suivant et aura perdu beaucoup de temps sur le pilote Ferrari.

    La lutte pour la première place se fait à distance à 12 tours de l’arrivée. Pérez revient tour après tour sur Fernando Alonso. Le Mexicain pourrait permettre à Sauber de décrocher sa première victoire dans la catégorie reine. L’équipe suisse avait gagné au Canada en 2008 grâce à Robert Kubica, mais sous l’appellation BMW-Sauber.

    Alors qu’il occupait la quatrième place, Sebastian Vettel a été victime d’une crevaison et étant percuté par la HRT de Narain Karthikeyan. Il a donc dû passer aux stands pour changer de pneumatiques, il est ressorti en 12ème position et hors des points.

    Alors qu’il était à moins d’une seconde de Fernando Alonso, Sergio Pérez a perdu gros en sortant large au niveau du 14ème virage à cinq tours de l’arrivée. Le pilote Sauber va regretter cette erreur puisqu’il était clairement plus rapide que l’Espagnol.

    Fernando Alonso remporte finalement ce Grand Prix de Malaisie. Le pilote espagnol a su faire face au retour de Sergio Pérez et permet à Ferrari de retrouver le sourire après avoir passé un hiver bien difficile. Même si la F2012 n’est pas la meilleure monoplace du plateau, Fernando Alonso a prouvé une nouvelle fois qu’il était l’un des meilleurs pilotes du plateau.

    Lewis Hamilton complète le trio de tête devant Mark Webber et Kimi Räikkönen. Bruno Senna sur la Williams signe le meilleur résultat de sa carrière en Formule 1 grâce à une sixième place. Le Brésilien devant Paul di Resta, Jean-Eric Vergne, Nico Hülkenberg et Michael Schumacher.

    Pastor Maldonado occupait la dixième place avant de devoir abandonner dans l’avant-dernier tour. Jenson Button termine 14ème et hors des points.

    « Hamilton : C'était des qualifications excitantes !Hamilton heureux d’arriver sur le podium »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :