• Belgique : La grille de départ

    C'est Jenson Button qui a signé la pole position du Grand Prix de Belgique 2012, devant Kamui Kobayashi et Pastor Maldonado. De leur côté, Mark Webber et Nico Rosberg ont tous deux écopé d'une pénalité de cinq places sur la grille pour changement de boîte de vitesse. L'actuel second du championnat se retrouve relégué en dehors du top 10 tandis que le pilote Mercedes partira depuis... la dernière ligne !

    màj : Pastor Maldonado, qualifié en troisième position, a pris une pénalité de trois places sur la grille pour avoir gené Nico Hülkenberg en Q1. Le Vénézuélien se retrouve ainsi en sixième position. A noter également que Kimi Räikkönen avait été convoqué par les commissaires pour avoir un peu trop attaqué sur une chicane. Cependant, aucune sanction n'a été prise à l'encontre du pilote Lotus, qui profite de la pénalité de Maldonado pour se retrouver du côté propre de la piste, tout comme Alonso.

       
     

    Grand Prix de Belgique 2012

     
       
        .........    
          #01 
     #02      
          #03 
     #04      
          #05 
     #06      
          #07 
     #08      
          #09 
     #10      
          #11 
     #12      
          #13 
     #14      
          #15 
     #16      
          #17 
     #18      
          #19 
     #20      
          #21 
     #22      
          #23 
     #24      
        

    votre commentaire
  • EL3 - Du soleil, enfin !

    La météo est enfin clémente à Spa-Francorchamps ! Un grand soleil accueille les pilotes pour la troisième séance d’essais libres mais les températures restent fraiches, 13 °C dans l’air et 19 sur la piste.

    Les pilotes prennent rapidement la piste et après quelques tours, c’est Bruno Senna qui réalise la meilleure performance en 1:51.741.

    Catastrophe pour Mercedes, Nico Rosberg subit un problème de boite de vitesse dans son sixième tour, il va y avoir du boulot pour la qualification !

    Kimi Räikkönen n’est pas heureux avec sa monoplace, il explique que la voiture ne lui convient pas et qu’il ne peut rien apprendre avec ce réglage, les suspensions sont trop dures pour lui.

    Les erreurs se multiplient pour les pilotes, rien de grave, il faut s’adapter à la voiture sur piste sèche après la journée pluvieuse d’hier. Jenson Button est un autre pilote mécontent de sa monoplace, il arrête sa McLaren aux stands pour changer des réglages.

    Fernando Alonso s’empare de la tête de la feuille des temps après 21 minutes d’essais avec un temps de 1:50.936 qu’il améliore immédiatement de 3 dixièmes de seconde.

    A mi-séance, Alonso mène devant Massa, Senna, Pic, Glock, Hülkenberg, Vettel, Perez, Webber et Grosjean alors qu’une majorité de pilotes rentre dans les stands pour améliorer leurs monoplaces.

    Kovalainen se plaint à la radio d’un problème de DRS, lorsqu’il appuie sur le bouton du DRS, le système ne s’active pas toujours, un gros problème sur un circuit où le DRS peut faire gagner jusqu’à 1 seconde !

    Mark Webber s’empare du meilleur temps à 20 minutes du terme de la séance en pneus durs, 1:49.164. Vettel rejoint son équipier en tête avec un temps le plaçant 2e quelques minutes plus tard.

    Jenson Button n’est toujours pas ravi de sa voiture, après quelques ajustements il dit à son équipe qu’il manque d’appui à l’avant. Il est 10e à un quart d’heure de la fin de la séance.

    Fernando Alonso réalise à nouveau le meilleur chrono à 3 minutes de la fin de la séance devant les excellentes Sauber de Perez et Kobayashi.

    Räikkönen prend ensuite la deuxième position, signe que la Lotus est bien mieux réglée qu’au début de la séance.

    Au final, Alonso réalise le meilleur temps devant Räikkönen, Perez, Kobayashi, Button, Massa, Webber, Grosjean, Vettel et Di Resta.

    #PiloteEcurieToursTempsEcart
    01
    18 1:48.542  
    02 21 1:48.683 + 0.141
    03 23 1:48.850 + 0.308
    04 20 1:48.863 + 0.321
    05 18 1:49.091 + 0.549
    06 16 1:49.092 + 0.550
    07 21 1:49.164 + 0.622
    08 23 1:49.266 + 0.724
    09 23 1:49.292 + 0.750
    10 22 1:49.382 + 0.840
    11 23 1:49.561 + 1.019
    12 19 1:49.615 + 1.073

    votre commentaire
  • Il pleut toujours et il fait toujours aussi froid à Spa-Francorchamps avant le départ de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix de Belgique. La température de l’air est de 11°C et celle de la piste de 12°C.

    Au début de la séance, comme attendu, personne ne sort, il faut dire que l’été spadois est là et bien là ! Le vent s’est ajouté à la pluie, qui tombe dru, d’après Météo France, la situation devrait aller mieux en fin de séance.

    Avec ces conditions convenant plus à Michael Phelps qu’à des voitures de Formule 1, les pilotes s’occupent comme ils peuvent dans les stands avec leurs ingénieurs et leurs mécaniciens, l’ambiance est détendue.

    35 minutes de séance et toujours aucun signe d’une voiture sur la piste, la pluie et le vent continuent de monopoliser l’attention. Les prévisions météorologiques sont toujours optimistes pour le reste du week-end, les pilotes n’ont donc pas besoin de rouler sous la pluie.

    Sebastian Vettel a fait plaisir aux fans en sortant du stand Red Bull avant d’aller saluer les fans dans la tribune principale.

    A mi-séance, si tant est que l’on peut encore appeler cela une séance d’essais, la pluie s’est intensifiée et d’après Météo France, la pluie devrait continuer pendant au moins une heure, soit plus longtemps que la durée de la séance.

    Et à 43 minutes de la fin, alléluia, Nico Rosberg sur la Mercedes AMG sort du garage et prend la piste ! Les conditions sont catastrophiques, l’Allemand doit même ralentir en ligne droite à cause des rivières qui traversent la piste de part en part, notamment après Pouhon. Rosberg rentre dès la fin du tour mais il s’élance à nouveau après un arrêt aux stands rapide.

    Le pilote Mercedes a en fait du ressortir en piste à cause du règlement car il a voulu effectuer un essai de départ dans les stands. Il faut désormais refaire un tour complet une fois que l’essai de départ est effectué, on ne peut plus arrêter la voiture dans les stands et la faire pousser vers le garage.

    Michael Schumacher sur l'autre Mercedes AMG et Heikki Kovalainen sur la Caterham rejoignent Rosberg en piste pour le bonheur des fans massés autour du circuit et notamment sur des buttes transformées en champ de boue.

    Signe des conditions, Kovalainen est parti en tête-à-queue aux Combes dès son tour de sortie.

    Après avoir passé une bonne partie de la séance à twitter des photos, Lewis Hamilton sur la McLaren prend la piste à 23 minutes de la fin en compagnie de Nico Hülkenberg sur la Force India et Sebastian Vettel sur la Red Bull.

    Les pilotes continuent d’apparaitre en piste les uns après les autres à 15 minutes de la fin de la séance, avec notamment Felipe Massa sur la Ferrari et son nouveau moteur, qui a été changé après la casse du matin.

    A 4 minutes de la fin de la séance les choses commencent à chauffer, contrairement à la température, et plusieurs pilotes partent en piste. Aurons-nous un tour chrono avant la fin ?

    Au terme de la séance, des essais de départ sont autorisés, aucun temps n'a été réalisé lors de cette seconde séance d'essais libres du Grand Prix de Belgique.


    votre commentaire